Gagnedeseuros

Comprendre le fonctionnement de la carte RFID personnalisé

Avec l’avènement de la technologie, la carte de visite n’est plus un simple support de communication avec les données inscrites dessous en resto-verso. Elle va au-delà de sa fonction classique, en intégrant un système innovant comme le code barre, le QR code ou encore la technologie RFID. Il est désormais possible de confectionner sa carte RFID personnalisée auprès d’un imprimeur spécialisé. Toutefois, bon nombre de gens s’interrogent encore sur le fonctionnement de ce système.

Qu’est-ce qu’un système RFID ?

Il s’agit d’un système qui permet un échange d’informations, au moyen d’un identifiant et d’un lecteur. Ainsi, le lecteur RFID lit le tag ou l’étiquette placé sur l’objet à tracer ou à identifier. Or, ici, l’objet en question est la carte qui peut s’agir d’une carte d’accès à un endroit ou un lieu en particulier. L’information recueillie depuis la carte RFID personnalisée sera ensuite traitée à partir d’un logiciel et sa base de données. Il est à savoir que la puce du tag contient toujours, un numéro d’identification unique ou UID, et peut également contenir d’autres informations. L’identifiant sera alors passif pour le cas d’une carte, car le tag est dépourvu de batterie.

La carte RFID avec un identifiant passif

La RFID passive est un tag sans batterie comme nous l’avons évoqué précédemment. Pour ce faire, il est placé dans le champ électromagnétique du lecteur, dont la puce du tag est alimentée par couplage électromagnétique. Ensuite, des données sont échangées entre puce et lecteur. En fonction de la carte RFID personnalisée, un simple numéro peut être lu ou procéder à des échanges plus sécurisés de données. C’est d’ailleurs le cas d'un badge RFID de contrôle et d’accès en entreprise. Dans ce cas, on ne parle plus d’identification comme avec un simple numéro, mais plutôt d’authentification avec une puce cryptographique et ses données qui ne peuvent être copiées.

Lecture et clôture du système RFID

Le lecteur du système est composé d’un module RFID et d’une antenne. Ces éléments lui permettent d’interagir avec les tags présents dans son champ d’action. Lorsque le lecteur est mis en présence de son identifiant, la communication entre le tag et le lecteur peut être activée. La portée peut aller de 1 mm jusqu’à 50 mètres, en fonction de la fréquence RFID utilisée chez la carte RFID personnalisée. Chaque technologie correspond à un lecteur et son type d’antenne RFID. Des moyens de lecture qui devront être disposés sur les chaînes de production d’une manière précise, car ils sont reliés ensemble par des bus terrain, en direction des concentrateurs industriels. Enfin, les informations du logiciel avec sa base de données sont indispensables pour communiquer les données émises par le système sur l’interface utilisateur.
 

Actualités

  1. 24 Nov. 2022Trucs et astuces pour optimiser les performances de son e-commerce8
  2. 6 Sept. 2022Impôts et prélèvement à la source : c'est la rentrée !87